×
×

Ouest

Bienvenue dans le Grand Ouest !

L'antenne Ouest des Dérailleurs comprend les Pays de la Loire et la Bretagne !

On organise des sorties le plus souvent le dimanche ou sur des week-ends. Il y en a pour tous les goûts : VTT ou route loisirs « mode convivial » ou plus sportif.
On participe aussi à des événements sportifs d'envergure (trail, triathlon de la Rochelle, ..).
On organise aussi des week-ends multisports : Vélo + une autre activité (course à pied, canoë).
N'hésitez pas, venez vous joindre à nous pour des moments sportifs et toujours conviviaux !

Et cette année, on fête les 10 ANS de l'antenne le week end du 9-10 juin 2018 !!


Nantes et sa région, ses rivières, son vignoble, mais aussi en Vendée sur la côte, entre marais et bocage, et aussi vers Rennes ...
Les terrains de jeux ne manquent pas !

×

 

sorties Ouest

nos dernières sorties

10 ans fêtés comme il se doit !!
  • by
  • 21 juin 2018

Comment réunir quelques Dérailleur.ses en 2 coups de cuillères à Nantes?
C'est bien simple, comme dans toutes les familles il suffit d'un anniversaire collectif, couplé à un individuel voire triplé à une Marche des Fiertés locale et le tour fut bien joué par Lucie, la pétillante organisatrice de ces fameux 10 ans de l'Antenne Ouest.

Au bout du compte elle réussit à rassembler au camping du Petit-Port de Nantes, le Prez et sa flamme, Benoit et son mari, des anciens et des nouvelles adhérent.e.s toujours prêt.e.s à endosser le maillot de l'abeille et parader le flag au vent arc-en-ciel dans les rues nantaises. Le départ fut quelque peu bien arrosé puisque au pied de la Tour Montparnasse local -qui abrite le fameux Nid de la Cigogne- nous fûmes cueilli.e.s par une pluie diluvienne qui nous lava pour le reste du WE. Nous restâmes de marbre face à cette semonce divine qui nous invitait juste à patienter une vingtaine de minutes derrière la camionnette de nos ami.e.s de Contact . Métarmorphosé.e.s en grenouilles assoiffé.e.s nous gardions le sourire et attendions avec joie le départ du cortège arc-en-ciel béni par la maîtresse de cérémonie locale merveilleusement costumée aux couleurs de notre club chéri.

Le cortège était ‘prêt fou’ sous le soleil super chouette, on n’aura pas grillé de ’mogettes’ sous l’averse pas chouette,Trem ‘pets de mojettes jusqu’à l’os du jambon de Vendée.
J’ai SU ‘cé dans l’herbe, Sucé sur Erdre’, qu’à Paris, on se replie en cas de pluie, la ‘poste est un abri.
Et ‘flan’ dans ton ‘Fion’, mon Dieu que c’est bon, pardon mon ‘curé Nantais’, mais qu’elles sont divines les confitures de ‘Lyne 0695412602.

Après nous être entrainé.e.s à faire des ronds dans l'eau au pied du Château de la Duchesse Anne et goûter aux plaisirs des massages Bien-Etre, nous étions fins prêts pour dérouler notre style éminemment élégant autour des ronds points émaillant le parcours du Cours des 50 otages jusqu'à la place Royale pour atteindre le chant de la Cigale qui avait perdu sa Fourmi mais pas son appel aux jeux de l'eau.
Sous les sifflets à ‘tut tut’ tête, le défilé s’élance, à grands coups de ‘power pédales, les Dérailleurs entrent dans la danse, I like to ‘Mushi mushi.

Pour l'occasion, nous n'avions pas rempli nos musettes de billets de revendication mais plutôt de billets jaunes pour aller à la rencontre de futur.e.s partenaires de routes et chemins puisque désormais nous assumions totalement notre bi-cyclette aussi polyvalente et libératrice que cette paire de seins affichant un slogan prometteur "Libérons les tétons" -et pas que du Lubéron, si j'ose dire- car il faut bien avouer que cette marche des Fiertés était placée ici sous le signe d'un féminisme optimiste et utile pour agir positivement pour le bien-être de tous.
Et la démonstration fut amplement à la hauteur au LU où nous avons partagé notre grande tablée avec les rencontres masculines de l'après-midi et poursuivi nos folies nantaises- parfois tard dans la nuit pour certain.e.s- à la soirée Queer Mushi Mushi. Là, nos montures ont pu sagement nous attendre en toute sécurité à l'intérieur de cette zone portuaire propice aux raves-party...il nous restait plus qu'à consommer façon NDDL -prix alternatif donc libre- une mousse artisanale, mâter une expo de dessins vulvesques et dantesques et se trémousser aux sons de DJ supersoniques, avant de rentrer de nuit -mais très visibles- jusqu'au camping du Petit-Port, point de départ idéal pour les randonnées du lendemain.

C'est le long de l'Erdre et plus précisément à Sucé sur Erdre que tous ensemble, nous nous sommes retrouvé.e.s -comme par hasard à la gare de Balthazar- pour fêter magistralement ces 10 ans de l'Antenne: tout était prévu, de la nappe aux bougies sur ces fameux gâteaux nantais puissamment aromatisés. La logistique était au rendez-vous et la Triumph décapotable quasiment à notre table... même Soph'y faillit rebrousser chemin à l'appel de cette Julie Andrieu locale, à coup sûr, plus majorette que mogette. Il en faudra bien plus pour détourner la Reine et son essaim mais on a eu "show"!

De leur coté, les vététistes chanceux, menés par la guide locale Agnès slalomait le joli parcours entre forêts et bois, l’une grognant des montées qu’offre ce pays, pas si plat et bien technique, contrairement aux pensées de la Rhonalpine parodiant Tarzan accrochée à sa branche, l’autre sifflotant, jalonnant le long de l’Erdre. Et c’est au son de la cornemuse, que nous dansâmes au lieu de ravitaillement de la randonnée vtt locale.

un week end au petit fion.. en conclusion !
prochain rendez-vous anniversaire... celui de rhone-alpes ??

Participants: Agnès M., Benoît M., Carine, Carole G., Christophe B., Fleur Z., Flo O., Gwenola C., Jess. L., Laure L., Lucie E., Nadia G., Patricia, Pierre-Jean B., Sophie B., Sylvie R.
CR co-écrit par Sylvie et Caro
conclusion de Lucie ;-)

Nb participants: 
16 participants
10 ans de l'antenne OUEST
×
Barque avec effigie de cochon sur la Vilaine

La mal nommée !
  • by
  • 28 avr 2018

Les impressions de Gwenola :
Ceux qui ont eu l'occasion de faire les îles du golfe de Gascogne savent qu'en Bretagne il existe une île qu'on surnomme "La bien nommée". Mais plus rares sont ceux qui savent qu'il existe aussi une rivière qui devrait être qualifiée de "La mal nommée". Ce week end Dérailleurs nous en a apporté la preuve.
D'abord il y a eu la météo. Il paraît qu'en Bretagne il pleut tout le temps. Eh bien spécialement pour nos six dérailleuses le ciel de la Vilaine s'est teint de bleu. Une semaine avant l'arrivée de nos cyclistes pour sécher les chemins et durant tout le week-end (ou presque, réputation de la Bretagne oblige) pour que les dérailleuses puissent profiter pleinement des terrasses de La Roche Bernard.
Ensuite le chalet du camping n'était pas vilain non plus et c'est un euphémisme. Tout y était pour une intendance sans aucun accroc et pour un repos chaleureux et convivial des cyclistes et marcheuses. A tel point que nos randonneuses ont eu du mal à partir à l'heure prévue.
Enfin il y a les chemins et les coteaux de la "mal nommée" qu'Agnès avait choisit pour Anelise, Flo, Gwenola, Lucie et Myriama. Une alternance de chemins de remembrement, de chemins creux, de sentiers en sous bois ou sur les rives de la Vilaine.
Bref tout était réuni pour un joli parcours de 50 km pour les VTTistes et les marcheuses du samedi qui avaient bien calculé les parcours pour se retrouver (presque sans couper). Le dimanche nous n'avons pu nous retrouver qu'à la fin des parcours en vélo (40 km) ou à pied. Mais encore une fois pour admirer les bords de la Vilaine.
Pour vous dire à quel point cette bourgade du sud breton mérite le détours, il paraît qu'elle rappelle la Baie d'Halong. Dixit FLo qui a succombé au charme des rochers de granit qui tombent dans l'eau.
Quoiqu'il en soit ce fut une belle découverte de la Dérailleur's touch pour les deux nouvelles Myriama et Gwenola.

Et celles de Myriama :
Rien que de mieux qu’un week end vététistes pour faire de belles balades pédestres ! Wkd sneakers contre les belles allures en selle. Après un mini safari dans le camping pour trouver le mobile home, meeting point de notre wkd, nous découvrions finalement un chalet lumineux agréable. Après pourquoi pas se plonger dans une ambiance montagnarde et être charmée par l’odeur du bois naturel en Villaine ? c’est dans ce concept que j’ai pu rencontrer de belles personnes toutes aussi motivées pour parcourir des dizaines de kilomètres. C’était fun et très détendue..., et pas parce qu’Agnès nous ait partagé une bouteille de calvados issue de sa cuvée perso ! Une organisation au top que j’espère renouveler en sneakers bien évidemment...

Nb participants: 
6 participants
Oh la Vilaine ? WE VTT!
×

Bécane à boue à Bouguenais
  • by
  • 20 mar 2018

La réponse était : 1.
Mais je n'en profiterai pas pour raconter avoir démarré à 7h45 et bouclé le 56 km avant midi : nul ne me croirait et les avantages de rouler seul, c'est plutôt que personne n'attend si on est en retard, et surtout, que faute de discuter, on a le temps de réfléchir au compte-rendu !
"Tu es une digne représentante des Dérailleurs Ouest" m'a-t-on dit à l'apéro sans vélo de samedi : qu'est-ce que ça veut donc dire à votre avis ? qu'on roule même quand il pleut ? (mais là il ne pleut pas ?)... Réveillée vers 6h30 par les courses du chat à travers l'appartement, une intense réflexion hésitante a abouti à la conclusion, à 8h, que je n'avais qu'à y aller.
1h45 plus tard, c'est-à-dire 15 minutes avant l'heure limite, sous le crachin (il ne pleuvait pas, mais...), je démarrais pour 33 km en commençant une liste de résolutions (ne pas laisser le tour de cou "dérailleurs" bien plié dans l'armoire, envisager d'acheter des protections de chaussures, de confectionner un manchon de vélo, retenir que quand c'est écrit "parc VTT gardé" l'antivol de 10 kg est inutile, acheter un antivol moins lourd...). Après 100 m, soit au bout du parking, j'ai demandé mon chemin : j'avais raté le sentier marqué du panneau "départ".
Mais rapidement la pluie s'est arrêtée, le soleil a fini par apparaître ! la première et la dernière partie, "familiales", relativement plates, présentaient déjà tout l'éventail des boues : celle qui fait zigzaguer sur le plat, celle qui colle le vélo au pied de chaque montée, celle qui glisse sous le pied dans la montée en poussant le vélo, et celle qu'on traverse comme une flaque tellement elle est brassée, sans oublier bien sûr la pure flaque : la petite qui gicle juste au-dessus de la chaussure et la trempe dès le départ, et celle sur le retour (ouf !) de 3 m de long et 50 cm de profondeur. À retenir aussi, un monotrace très sympa en sous-bois, puis sur les coteaux de Loire... et sans doute d'autres passages intéressants mais encore inconnus : j'ai bêtement suivi des gens qui ont raté une bifurcation et coupé directement vers le retour, ratant par la même occasion le ravitaillement (sous la tenaille de la faim, j'ai craqué et mangé mes biscuits... à même pas 2 km de la saucisse de l'arrivée).
Seulement 25 ou 26 km de VTT donc (sans compter l'aller-retour sur la route), mais c'est pour mieux découvrir le reste ensemble une autre fois !

Nb participants: 
1 participants
La Bekanaboug' - 44
×

Rando de Noël
  • by
  • 05 fév 2018

Une rando organisée pour des parisiens en visite dans le coin, fêtes de fin d'année oblige !
7 dérailleurs motivés, avant de festoyer, ont découvert le bocage vendéen..
on a vu des animaux : dame chevreuil avec ses poils d'hiver que j'ai confondu avec une biche.. mais il n'y en pas que dans le sud Vendée, en forêt de Mervent, pour ceux qui connaissent ! et si si il y'en a #souvenirmai2016, on a vu aussi un sanglier qui se dirigeait vers Laurent pendant une pause "personnelle" et enfin un faisan... son chemin

une journée douce pour un 24/12, avec un soleil au rdv !
pas d'eau, ni dans le lac du Jaunay, ni dans la rivière, on a même pu la passer à gué..

Lucie
en remplacement d'auteurs en mal d'inspiration ;-)

Nb participants: 
7 participants
Rando de Noël
×

Rando découverte de l'Ouest
  • by
  • 01 nov 2017

Quoi de mieux que les impressions des nouveaux participants ?

Une très belle balade avec des sentiers aux couleurs automnales et peu de route. Avec un rythme tranquille où tout le monde s’attend et fait connaissance…. Le coté sport et convivial que j’aime bien…. Merci à notre guide Lucie pour le joli parcours, les conseils techniques amenés aux files des km et, profitant d’une pause, nous fait un cours sur le plessage …
C’est sûr, je referais une sortie avec vous...
Carine

J'ai beaucoup apprécié cette rando découverte autour du lac de Jaunay. On était un petit groupe mais l'ambiance était très sympathique, et on a été très bien accueillis ! et on eu des précieux petit conseils techniques :-) ça m'a permis de découvrir un coin de Vendée que je ne connaissais pas (pourtant vendéen de souche :-)
Sylvain

ils ont oublié de parler du soleil :-D (normal ils habitent tous en Vendée)
du pique-nique à l'abri de la seule chapelle de la rando, pendant la seule averse de la rando !
du beau point de vue, sur un promontoire sur le Lac du Jaunay.. et puis après la balade en rive
des beaux chemins creux remplis de feuilles de toutes les couleurs
ah oui, et que les vendéens sont chauvins !! ;-p
Lucie

Nb participants: 
5 participants
Rando découverte VTT au Lac du Jaunay (85)
×

3 clissonnaises d'un jour
  • by
  • 09 oct 2017

Temps gris, légère bruine, rendez-vous à Clisson à 8h45, dur dur pour les Vendéens du littoral…
Sur place, beaucoup de monde, 700 participants sont attendus. Les plus courageux sont déjà partis depuis 1 heure, pour 55 km. Les autres conversent : les paupières lourdes, le réveil plus tôt qu’en semaine, chacun y va de son petit commentaire.
Une tranche de brioche plus tard, nous voilà parties, 3 dérailleurs sur les 400 que le mauvais temps n’a pas rebutés, pour le plus petit parcours de VTT, 34 km, histoire d’accueillir Nadia dont c’est la 1ère sortie.
Un départ entre les vignobles, 1ère descente dans les sous-bois (à pied pour…), un tracé varié bien balisé en bord de Sèvre Nantaise avec des vues superbes sur l’eau au travers des fougères, quelques passages un peu techniques, alternance de forêts et de chemins champêtres.
Pour cette journée, 23 km empruntés sur des passages privés ouverts pour l’occasion.
18km, 1er ravitaillement officiel (après les noix fraîches, merci Agnès) et petite pause.
Lucie, efficace comme toujours, engage la conversation avec une cycliste et laisse une carte des Dérailleurs. On ne sait jamais…
Les kilomètres s’enchaînent, passage une 2ème fois de la Sèvre et vue magnifique du moulin à papier du Liveau, propriété restaurée de la commune de Gorges, à nouveau en activité.
http://www.levignobledenantes-tourisme.com/ti-amo/visites-et-decouvertes...
Un peu plus tard, nous traversons une carrière impressionnante d’extraction de roches à la Margerie, paysage désert et surréaliste entre le tapis de 800 mètres et les montagnes de granulats.
https://youtu.be/dZRmK0R3bCc
Les cuisses brûlent mais les aînées (de vélo !) sont prolixes en conseils et encouragements.
A l’arrivée, vers 12h30, rinçage des montures (top l’organisation, merci aux 50 bénévoles), un verre de… jus d’orange et un sandwich bienvenus !
Super journée et… une adhérente de plus chez les Dérailleurs.
Merci les filles pour l’accueil de cette journée pas comme les autres.

Nb participants: 
3 participants
La Clissonnaise (44)
×

les Dérailleurs dans l'Ouest


contact & info

antenne
Lucie & Jessica
Nantes
contact
Myriam
Bordeaux
contact
Christian
Lorient
contact
Lucie
St Gilles Croix de Vie
contact
Gaël
06 21 13 68 82
Paimpol
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo lesbien, gay, bi, trans et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux...), à Toulouse, et à Lyon (Rhône - Alpes).