×
×

Paris & Ile-de-France

Avec l’antenne de Paris Ile-de-France, chaque dimanche, c’est au moins une randonnée proposée dans des lieux connus ou moins connus :
Fontainebleau, Vallée de Chevreuse, Forêt de Dourdan, Forêt de Compiègne, ...mais aussi Vallée de Juine, Parc Régional du Vexin, Vallée de l’Oise ...

Sorties VTT ou vélo de route, des niveaux différents, il y a forcément la ou les sorties qui vous permettront de pratiquer votre activité favorite.

Pour les mordus, il y a aussi les week-end et les séjours sans compter le programme des autres antennes qui bien sûr est aussi ouvert aux Franciliens!

Les nouveaux peuvent participer à 3 randos avant d’adhérer et participer en plus aux 2 « randos découverte VTT » et/ou aux 2 « randos découverte » vélo de route de l’année.

Il y a beaucoup de sorties et forcément celle qui vous correspond. Si vous avez un doute sur votre niveau, appelez le guide, son téléphone est sur la fiche de la rando, cela évitera de se gâcher la sortie !

Une rando c’est en général une sortie sur la journée, on part en train ou en RER ou on se donne rendez-vous sur place. Le respect des horaires est primordial !

Il faut s’inscrire aux randos, cela permet au guide de s’organiser et de vous contacter en cas d’annulation ou de modification de la sortie, l’inscription se fait directement sur le site, sur le lien de la rando.

×

A Paris, il y a deux responsables d’antenne (Lolo & Franck), mais surtout des bénévoles qui s’occupent des événements : les triathlons, le contact salons… et tous les gentils guides qui organisent les randos et/ou les restos…

On roule en ville, en forêt et sur la route, sous le soleil, la pluie (parfois) et la neige, on marie cocottes et pignons avec un grand appétit !

Pour cette année 2015, nous avons simplement envie que l'antenne continue à vivre aussi bien que sous la responsabilité de Fréddo et Sophie, comme avec Phiphi avant eux.

LE VTT
Actuellement il y a minimum une rando 1, 2 ou 3 pignons tous les dimanches. Devant le nombre d’adhérents grandissants nous allons essayer de mettre plus de randos 1 pignon en doublon avec les randos de niveaux plus élevés. Même si cela ne peut se faire que grâce à l’engagement de nouveaux guides. Dans le même temps, nous continuons notre participation à des randos organisées par d’autres clubs (L’Hivernale de Larchant, Garoutade, Jean Racine, 24h de Cergy…) afin de découvrir de nouveaux chemins, rencontrer d’autres pratiquants et aussi pour affirmer notre visibilité.

LA ROUTE
La section route attire de plus en plus de monde, anciens et/ou nouveaux membres. L’objectif est de mettre de plus en plus de randos route au calendrier mais là aussi nous manquons encore de guides. Sur cette pratique nous participons aussi à des événements organisés par d’autres clubs tels que la Versailles-Chambord, la Levallois-Honfleur...

LE TRIATHLON
Un pôle triathlon est organisé avec les FrontRunners et Athlétique Cœur de Fond. Les Dérailleurs sous la houlette de Nicolas prendront en charge les entraînements vélo. Ceux-ci se feront soit par du speed à Vincennes ou Auteuil et aussi la multiplication des randos route…

Vous l’avez compris, notre but est que tout le monde puisse trouver son bonheur sur un vélo de bitume ou de gadoue, d'encourager les unes et les autres à rouler chacun à son niveau, de motiver un max de filles à se joindre à nous, d'encourager les Dérailleurs à devenir acteurs de l'antenne (guide, sorties culturelles, resto, militantisme LGBT, sexe, picole et rock & roll…).
 
Pour ça, on t'invite à venir t'impliquer avec nous dans tout plein de nouvelles aventures, autant pour de toutes petites tâches (cuisiner, photographier, chanter, parader…) qu'à de grands projets (Gérévé, TIP, Gay-games, séjours d'été…). On t'invite à être actif et enragé dans toutes ces choses où nous ne sommes pas tous les deux les plus aptes à connaître les envies des unes et des uns. On t'invite à venir proposer tes meilleures solutions.

A très vite sur les routes ou les chemins VTT !

Lolo & Franck
paris@derailleurs.org

×

 

dernières sorties Paris Île de France

, , ,

Bronzing à Meudon
  • by
  • 05 nov 2017

Une rando 1 pignon sous le soleil à Meudon attire les 3 pignons et les 3 pignons viennent avec gateau et chocolat, adorables!
Laurent et Michel nourissent et abreuvent Adrien venu les mains dans les poches mais qui est tombé sous le charme du club, je le cite : "Merci pour la rando c'était très cool et l'équipe l'est aussi. J'ai beaucoup apprécié." :-)

Mise à part la guide qui s'est usée le genou sur une racine, tout le monde est à fond, les fidèles 1 pignon entrainés par la fougue des experts ;-)

Nb participants: 
11 participants
One pignon with Flo
×
Au départ, , , ,

Du vent dans nos mollets – Version Originale
  • by
  • 25 oct 2017

Il fallait surveiller la météo depuis quelques jours, menace de vent et d’averses. Dommage après cette semaine d’été indien. Mais on s’en sort bien car les jours suivant cette rando sont moches. Et finalement nous n’avons eu qu’un vent froid : il ne l’a pas emporté. Et nous l’avons eu principalement en allié en traversant les plaines beauceronnes, dans le dos. Quelques gouttes en fin de pique-nique, et une petite averse pendant que nous sommes en sous-bois, en fin de parcours. Terrain sec. Pourquoi t'es pas venu·e? Oui nous avons eu une discussion sur le langage inclusif.
7 participants, mais tous n’étaient pas inscrits, tandis que 4 inscrits, eux, se désistaient pour des raisons de travail, reprise vtt, vélo à plat. A Austerlitz, je retrouve EricG, EricB, Lolo. Des retrouvailles depuis le Queyras : souvenirs…et d’autres projets pour 2018. A Etampes, 3 Dérailleurs en invités surprise : Josselin et Laurent, Stephane. Josselin dont c’était la reprise après sa blessure à l’épaule lors du séjour au Queyras. Nous voilà donc roulant vers le Château de Valnay, mais surpris par la fraicheur du vent, on ajoute des couches, malgré les premiers dénivelés.
Le groupe s’étire : ça papote à l’arrière, Stéphane en éclaireur, mais que cherche-t-il ? Les chasseurs sont par-là, les 4x4 aussi. Nous apercevrons plus loin dans la journée, du côté de la Fosse aux Sorciers, une biche, Bambi, coupant les champs, apeurée, et tentant de rejoindre un bois. Qu’est-elle devenue aujourd’hui ?
Nous avons fait mumuze dans les singles où il fait bon se perdre. Et une carrière pour jouer également. Instant photos. Hameau Saint Hilaire - cher EricG : l'origine du nom du lieu est peu connue. La commune fut créée en 1793 sous le nom d'Hilaire, le bulletin des lois de 1801 introduisit son nom actuel. http://www.etampois-sudessonne.fr/fr/territoire/235/saint-hilaire. Et pour Étampes-ville royale : http://www.mairie-etampes.fr/page_ville_royale.html.
Un clou et une crevaison de Lolo à la sortie du hameau Les Boutards : exactement au même endroit j’ai crevé lors de la reco il y a 2 semaines : étrange festival…
Nous coupons la Chalouette une seconde fois dans la journée, et la faim se fait ressentir : nous n’attendrons donc pas le spot prévu, peut-être pas assez abrité du vent. Laurent découvre une petite clairière : elle fera l’affaire. Desserts chocolatés et aussi végan. Et des Speculos.
Nos vététistes savourent le chemin longeant le lac de Moulineux et admirent les eaux claires de la source Ste Apolline. Stéphane, lui, est déjà devant : quelle fougue! Ils en veulent : ok, je rajoute sournoisement une boucle de 3km autour de Chalou. Nous débouchons sur la Beauce : ses immenses étendues, ses fermes, sa monotonie, sa N20, et la ligne sncf Paris-Orléans, que nous coupons par un tunnel en mode reco. Nous redescendons sur la vallée de la Juine par Guillerval : les maisons sont dèjà décorées pour Halloween (ça me donne une idée pour effrayer l ‘Andra, mais c’est une autre affaire). Bon, EricB se fera encore remarquer en grimpant sans pied à terre le mur du bois de la Guymont, tandis que nous le contournerons. Les Guignes Grattes, et il faut un peu s’alimenter : pause barre. D’autant que ça grimpe dur dans le bois de Bierville. Et aussi à Levrainville où EricB nous placera un démarrage en côte, digne de David The Rocket – voir http://www.derailleurs.org/content/tout-tout-tout-vous-saurez-tout-sur-l.... C’est là aussi qu’un bouc s’est manifesté par son odeur. A propos, il faudra penser à récupérer le sac de linge sale datant du Queyras, dans une voiture.
Quelques monotraces et nous voici à la base de loisirs d’Étampes. Nous y laissons nos 3 Dérailleurs pour que les 4 autres se jettent dans le rer C : sans succès, train supprimé. Et retour la nuit tombante à Paris. La prochaine fois, on déroulera cette trace en sens inverse.

Nb participants: 
7 participants
Retour aux sources - Replay
×
,

Ballade parisienne au gré des énigmes
  • by
  • 11 oct 2017

Sortie du 8 octobre 2017
Ballade parisienne au gré des énigmes
Un trophée en Or

Participants: Pierre-Jean B, Corine , Florence O., Stef F., Sylvie R.
Km parcourus: donnée inconnue (et fière de l'inconnue mathématique x ou y?)

Un nouveau type de rando a été proposée par Joëlle au calendrier de cette année , à savoir re-découvrir Paname au gré d'un rallye de 20 étapes ludiques (on est feignants et on assume nous n'avons pas obtenu la moyenne) à découvrir au fil d'énoncés plus ou moins sibyllins: on commence le jeu au pied des colonnes de Buren sérieusement investis, pour le coup, par une pléiade de photographes en herbe qui nous firent guère de l’ombre vu le crachin "bretonnisant" ambiant : après quelques réglages et attentes habituelles nous étions paré.e.s à une unique mais conquise équipe de 5 participants pour le jeu, comme on dit, en pareille circonstance: d'abord se fier à sa selle et à son réglage qui quelle que soit sa monture devait assumer un périple de découvertes , il était donc de bon ton de savoir se fier à l'outillage des copines pour attaquer cette journée annonciatrice de péripéties. L'organisatrice, j'ai nommé ici , JG. nous remet le précieux document où l'ensemble des règles et consignes devait mener l'équipe forcément gagnante au firmament des prix de la Victoire (on y reviendra!)

Etape 1: la découverte du lieu de vie de S. Gainsbourg

Ce mec-là n'a jamais voulu passé pour un espion, il n'empêche qu'il s'est dégoté une adresse de ouf en prenant résidence au 5 rue de Verneuil dans le 7ème . Vu l'état de la devanture c'est sûr il a été outé avant l'heure mais on ne lui en voudra pas vu le nombre de textes célèbres qu'il a produit pour une anglaise qui a passé tous leurs caprices

"Aucun boeing sur mon transit
Aucun bateau sous mon transat
je cherche en vain la porte exacte
je cherche en vain le mot exit

je chante pour les transistors
ce recit de l'etrange histoire
de tes anamours transitoires
de Belle au Bois dormant qui dort

je t'aime et je crains
de ..."

Etape 2 : RER quai de Javel

nous voilà repartis pour un périple le long du 15ème arrondissement pour atterrir à la station qui porte le nom des inventeurs d'une fameuse flotte, dégueulasse à boire, mais dont les vertus pour l’assainissement et plus selon certain.e.s sont indéniables à savoir l'assurance d'être débarrassés des indésirables ....même en informatique il n'ont encore pas encore su inventer le concept...imaginez le nouveau quai des NORTON ou KAPERSKI . Bon bref ici on constate juste la roue manquante d'un vélo vintage à l'enseigne de Laposte et on se dit , non le world 3.0 n'est pas encore de ce monde réel!

Etape 3 : RV à l'Etoile

Quelle étoile, elle est où, l'étoile, celle qui brille au firmament des dieux de la Mer ou celle qui se veut polaire . Juste celle qui se veut urbaine et construite sur l'histoire des Hommes que l'on accepte, des combattants, des justes, de ceux qui ont cru à la Liberté alors tout de Go nous nous sommes rendus au pied du Fouquet's pour rendre hommage à ceux et celles qui n'ont pas voulu offenser le portier...c'est vrai qu'un plat de lasagnes à 48€, même mitonné maison a de quoi rebuter le héros moyen.

Etape 4: la rotonde du Parc Monceau

C'est où ce parc? je ne connais que celui de Monsouris!? , non je t'assure dans le 8ème ils ont aussi leur espace de verdure , c'est sûr c'est loin de ressembler aux grands espaces du Limon mais il est pourvu comme tout parc urbain qui se respecte d'une rotonde où chacun.e pourra user des commodités mises en service ...on veille à la bienséance Mesdames, Messieurs ...sans troubler au passage des coureurs.ses non engagées sur le 20 km de Paris.

Etape 5: le Sacré Coeur

Direction boulevard des Batignolles, d'abord on croit s'être plantés en suivant le boulevard des bagatelles, c'est sûr on ne va pas se raconter d'histoires entres les Bagatelles et les Batignolles, il n'y a pas grand chose à se raconter si ce n'est une historiette qui n'existe pas donc mieux vaut attaquer la grimpette versant Lepic pout finir attabler au bistrot de "Autour du Moulin" pile en face du Moulin de la Galette , haut lieu des festivités populaires du 19ème ravivées par un illustre descendant d'un sacrifié du Commerce ...ça aide à comprendre les coupures de courant !

Etape 6: l'Opéra Garnier

une descente par l'avenue Maubeuge atteinte par la rue du chevalier de la Barre nous fait croire l'espace de quelques minutes que Paris est le paradis des cyclistes: pas l'ombre d'un mollet de piétons, pas l'ombre d'une jante de 4 roues nous nous étions cru revivre au creux d'une forêt d'architectures Flutuac Nec Mergitur . Et puis il fallut se rendre à l'évidence, seule la Police était au RV devant cet façade magistrale : "non désolés, vous ne pouvez pas restez ici, des taxis vont stationner" mais comme les routiers , les policiers sont sympas, de nos jours, ils prennent des photos quand ils ne sont pas en vacances en Catalogne!

Etape7: L'Olympia

Des Capucins, des Capucines....les uns religieux, les autres fleurissantes, tu penses bien qu'on a opté pour la version fleurie et qu'on s'est retrouvé illico presto face à l'illuminée de DIANE KRALL faisant la Une de l'Olympia. Une chanteuse de jazz fameuse, à ce qu'il parait, tant mieux mais à cette heure de la journée on aurait pu voir n’importe quel mot scintillé que cela n'aurait rien changer mis à part peut être le Gainsbarre du jour: on lui aurait filer une mandale , ils nous auraient filer un scandale.

Etape 8: une histoire qui n'en finit pas : la montée St Jacques

Bon c'est quoi la suite , je sais pas mais il se fait tard et puis je dois m'entrainer aux nouveaux zygomatiques de Coco...si j'ai bien compris tu peux même faire sourire le bout de tes oreilles et là c'est Spock qui devient maboule ...ok direction illico presto à l'ancien hôpital St Vincent de Paul, il parait que désormais ils soignent les nostalgicos-depressos-expressos: en un mot ils gagnent un bon pot "homemade" et ils repartent rassurés sur l'Avenir et surtout ils se disent haut et fort "c'est au sein des vieux murs qu'on fait les meilleurs Ride"

Merci à JG. pour ce Ride New Age (Prix de la GoldenRideDerailleurs2017)

Merci Sylvie pour ce joli CR :-)

Nb participants: 
5 participants
Rallye des Derailleurs à Paris - Jeu à Vélo
×
Pause déjeuner, , , ,

Après gros tonnerre, force eau sur la terre
  • by
  • 29 aoû 2017

Dopés en globules rouges, grâce à nos séjours alpins, nous - Guillaume, Stéphane et moi-même - avons donc sillonné les singles et pistes du Gâtinais. Motivés pour occuper les bois malgré notre train supprimé (1h d’attente supplémentaire en gare de Lyon) et l’orage qui a balayé le département entre 7h30 et 8h30. Nous n’avons que constaté les dégâts : Forêt lessivée. Flaques gonflées, troncs arrachés et sable, cailloux charriés par les eaux. Certes ce n’était pas Harvey. Cela étant, la randonnée du club d’Huisson-Longueville a été annulée au dernier moment et les organisateurs nous ont fait part d’un ciel noir, et de pluie diluvienne.
Nous avons démarrés à 11h50, dans une ambiance moite. Les pneus dérapaient en montée sur les chemins humides et caillassés. Nous ne pouvions échapper aux nombreuses vasques, véritables bassins, qui nous obstruent le passage. Une pause déjeuner à 14h, au km 23, sans sieste, mais avec chocolat noir-framboise en dessert. Quelques passages délicats et même « piégés » (propriété privée !). Décision collective au km 34 : nous avons court-circuité la boucle sur 6 km pour viser le train de 18h45 (seulement 1 par heure) : il a fallu carBurer. Car une longue pause ombragée, un changement de batterie GPS, un petit plateau qui fait des caprices et une crevaison ont failli nous faire rater le train "à l’approche". Nous sommes donc rentrés couverts de boue, quelques chips en guise d’apéro, mais sans whisky. 19h50 Gare de Lyon ce dimanche soir: c’est la cohue sur les boulevards, fin des vacances ou début de nouvelles aventures…
signé:CassAndra

Nb participants: 
3 participants
Ça carBure
×

Après la pluie... Le soleil luit !
  • by
  • 27 aoû 2017

8h ... L'orage sur Paris... On fait quoi? on y va?
Déjà que j'avais annulé cette rando début juillet, pour cause de pluie également.. Mais on a maintenu, et nous étions tout de même 5 à la gare de Lyon pour une randonnée 1 pignon assumée.
Arrivée à Bois le Roi sous le soleil, et c'est parti pour un joli petit monotrace d'une dizaine de kilomètres sur la rive droite de la Seine,à mi-coteau.
Pique-Nique à Héricy, bord de Seine, herbe verte, banc, canards, cygnes, et Champagne pour inaugurer le nouveau VTT de Richard.
Reprise après la pause réglementaire (et le champagne), franchissement de la Seine pour un retour par la rive gauche. De jolis petites plages ont finis par nous inciter à "poser le cuissard": elle était super bonne !!!
Puis retour sur Bois-le-Roi et rentrée sur Paris à 18h
Bref, que du bonheur
Merci à vous tous
Jipé

Nb participants: 
5 participants
Fin d'été à VTT
×
, ,

Thématique : Bruyères en fleurs
  • by
  • 21 aoû 2017

Il s’agissait donc en principe d’une boucle 1 pignon en forêt de Dourdan, avec 35 kms et 400 m de dénivelé cumulé. Tout ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu.
Mais écoutez plutôt notre dialogue à 10 h 45 ce dimanche, chez Laurent B à Dourdan autour d’un bon café.
Moi : Finalement, je n’ai pas d’inscrits sur le site, personne à la gare, nous ne sommes que nous deux.
Laurent B : Pas de problèmes. Comme ça on va pouvoir faire ce qu’on veut. Ton itinéraire passe par où ?
Moi : Ben, je pars à l’Ouest, vers les étangs, puis je monte sur le plateau par la route du Hibou, on prend le monotrace en balcon, on redescend sur Sainte Mesme et je pars au Sud….
Laurent B : ça te dirait d’aller voir un coin superbe avec plein de bruyères en fleurs ? ça fait faire un petit détour par le nord ?
Moi : OK du moment qu’on ne rallonge pas trop, moi tu sais au-delà de 40 kms en VTT, c’est dur.
Laurent B : Non mais t’inquiète ! c’est tout plat !
Moi : …
Bon ben finalement, on a fait 51 kms et 750 m de dénivelé. Et encore, on a pris des raccourcis parce que j’ai insisté !
Allez, je râle, mais j’ai adoré. Laurent m’a fait voir des coins super. Rouler sur un monotrace parmi les étendues de bruyères en fleurs du bois de Rochefort en Yvelines, c’était magique. Le lavoir de la chapelle Ste Anne où nous avons pique-niqué était superbe. Le chemin d’approche de Bullion, le château de Bonnelles et celui de Bandeville (beau nom n’est-ce pas ?) c’était très beau. Et en rentrant le soir par le plateau de Bouc étourdi (c’est le nom du lieu dit), je me serais cru perdu en Margeride.
D’accord mon Laurent : tu me feras connaître la prochaine fois le spot de la forêt de Ronqueux qu’on a juste effleuré avec ses monotraces joueurs, ses descentes, ses bosses, ses creux et ses montagnes russes, tu me montreras plus tard la forêt d’Angervilliers qu’on a juste effleuré aussi. Et oui, on n’était pas loin de la vallée de Chevreuse, mais ça aurait beaucoup rallongé, non ?
Pour les bruyères en fleurs, revenez l’an prochain les amis !
Vincent

Nb participants: 
2 participants
Dourdan : du côté du RER C qui fonctionne
×


contact & info

Paris Ile de France

Line et Jibé
0781767867
Paris

Soissons

Etienne
Soissons

Paris Triathlon

Nicolas
Paris Triathlon
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo lesbien, gay, bi, trans et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Nantes, à Bordeaux, à Toulouse, à Lyon (Rhône - Alpes) et à Paris / en Ile de France.