×
×

Ouest

Bienvenue dans le Grand Ouest !

L'antenne Ouest des Dérailleurs comprend les Pays de la Loire et la Bretagne , et même la région de Tours !

On organise des sorties le plus souvent le dimanche ou sur des week-ends. Il y en a pour tous les goûts : VTT ou route loisirs « mode convivial » ou plus sportif et même vélo sacoches !!
On participe aussi à des événements sportifs d'envergure (Bag à Nantes, Tigre à Rennes, trail, ... et même certains sur du Triathlon).
On organise aussi des week-ends multisports : Vélo + une autre activité (course à pied, canoë) et bien sûr des week-ends VTT ou route toujours conviviaux
N'hésitez pas, venez vous joindre à nous pour des apéros sans vélo ou des randos !


Nantes et sa région, ses rivières, son vignoble, mais aussi en Vendée sur la côte, entre marais et bocage, et aussi vers Rennes ...
Les terrains de jeux ne manquent pas !

×

 

sorties Ouest


Affiche des 10ans des Dérailleurs Rhône-Alpes
Samedi, 18 Juin 2022 - Dimanche, 19 Juin 2022
week-end autre sport

Samedi, 09 Juillet 2022 - Samedi, 16 Juillet 2022
séjour vtt niveau 1

Dimanche, 17 Juillet 2022 - Dimanche, 24 Juillet 2022
séjour vtt niveau 2

nos dernières sorties

Une randonnée dans l'esprit "Voyage à Nantes"
  • by
  • 26 avr 2022

Ce dimanche les Dérailleurs « se tapaient l’incruste » dans la randonnée vélo des GRN (Gays Randonneurs Nantais). Pas vraiment une incruste d’ailleurs puisque plusieurs adhérent·e·s le sont dans les deux associations. Donc normal que lorsque les GRN enfourchent les vélos la symbiose des randonneur·euse·s à pied et à vélo se fasse naturellement.
Le rendez vous est fixé à Pirmil (Nantes sud) au début de la rive sud de l’estuaire. « Il pleut sur Nantes », et on attend les retardataires à l’abri. Une aubaine que cette attente d’un petit quart d’heure, car au moment de partir la pluie s’interrompt. Nous voila donc parti·e·s pour une belle découverte (ou redécouverte) des jolis villages du bord de Loire. Avec pour commencer le plus connu des nantai·se·s : « Trentemoult ». Nous profitons aussi des commentaires érudits des GRN sur ces villages et les différentes œuvres artistiques du « Parcours de l’estuaire » accumulées au fil des années sur les rives de la Loire.
La première partie de cette randonnée se termine avec la traversée d’un marais par la « Chaussée de Robert ». Passage sur un long ponton entre les platanes qui rejoint les coteaux de «La Montagne » (N’en déplaise à nos amis de l’antenne Rhône-Alpes aucune de leurs communes ne porte ce nom) au site de la Navale à « Indret ».
Un magnifique passage. Tellement joli que nous décidons d’y pique-niquer sur des tables installées à proximité du premier bac de Loire. Non seulement nous avons échappé aux averses mais nous pique niquons au soleil en regardant passer les bateaux sur la Loire.
Notre balade se poursuit ensuite jusqu’au canal de « La Martinière » pour une petite pause sur l’herbe à coté du « Bateau mou » autre œuvre du « Parcours de l’estuaire ». Puis ensuite, retour vers « Le Pèlerin » pour prendre l’autre bac de Loire et débarquer sur la rive Nord à Couëron.
Le retour sur Nantes sera encore l’occasion de pauses pour admirer les bords de Loire même si le ciel commence à être menaçant. Car plus nous nous approchons de Nantes plus le ciel s’assombri et plus le tonnerre est menaçant.
Arrivé·e·s à l’entrée de Nantes, devant la menace orageuse nous nous arrêtons dans une grande brasserie sur les quais de « Chantenay ». Bien nous en a pris puisqu’à peine entré·e·s dans la brasserie l’orage se déchaine. Nous attendons donc, au sec devant l’embarcadère du « Navibus » (transport en commun fluvial).
Une grosse demi-heure d’attente pour boire une bière ou une boisson chaude, manger quelques gâteaux et bavarder entre ami·e·s. Juste le temps nécessaire pour que la pluie diluvienne rince nos vélos souillés par quelques passages boueux.
L’averse orageuse terminée nous retrouvons nos vélos et nous nous séparons pour rejoindre soit nos voitures sur le lieu de départ, soit nos foyers pour les Nantai·se·s. Car cette averse ne sera pas la dernière. Et nous n’avons que peu de temps pour terminer la boucle en restant sec·sèche·s.
Quoiqu’il en soit nous rentrons tou·te·s avec plein de belles images en tête et le souvenir d’une belle randonnée avec les GRN. Un grand merci à eux pour cette sortie à vélo.
Gwenola

5 dérailleurs présents dont deux aussi adhérents en GRN :)

Nb participants: 
12 participants
Rando vélo avec les GRN
×

On n'est pas des dégonflées !
  • by
  • 07 avr 2022

Entre pagaies et pédales, canaux et chemins de Vendée.
Canaux salés, Vendée, kayak, vélos, bonne humeur, convivialité … et soleil sont les maîtres mots de ce week end du 26 et 27 mars 2022 où les Dérailleurs se sont retrouvées à La Barre de Monts, proche de l'ile de Noirmoutier.
L’Ouest, c’est grand et pour certaines, il y avait quelques km à parcourir pour rejoindre La Barre de Monts, point de rendez-vous. Notre hôte, Nadia, nous a donc ouvert sa porte dès le vendredi soir pour que chacune puisse déposer bagage, vélos et kayaks. Par les effets du hasard, ce sera sur une plage (la plage de la Bergère !) avec un magnifique coucher de soleil que le groupe se sera retrouvé. Une pause voiture pour Estelle et Evelyne, une balade pour Patricia et Nadia qui auront tout à fait fortuitement croisé nos routes au pied de la mer. Lucie nous rejoindra pour admirer ce coucher de soleil en mer annonçant un beau week end. De retour chez Nadia, chacune est contente d’être là, juste ensemble. Après un repas très convivial où la bonne humeur des retrouvailles s’est rapidement manifestée, chacune a pu bénéficier d’une bonne nuit de repos avant le démarrage de la journée. Nous voilà parties, le samedi matin, kayaks chargés dans les voitures pour rejoindre notre point de départ sur les canaux salés (enfin plutôt saumâtres pour être exact). Après une bonne heure de gonflage et diverses petites adaptations matérielles, Nadia, Lucie, Estelle, Evelyne ne se sont pas dégonflées et mirent leurs kayaks à l’eau pour une belle journée de pagaie sur les canaux salés, accompagnés d’un soleil radieux tachetés de bourrasques venteuses, nous rappelant qu’on arrive en avril où on ne se découvre pas d’un fil. Que dire de ce temps, si ce n’est que nous fûmes accompagnées par la bonne humeur, les oiseaux, la nature dans sa paisibilité, le bruit de l’eau et des pagaies, les ragondins, de petits passages sous les ponts (attention à baisser la tête), entres les arbustes, …, et nos discussions diverses et variées. Après deux heures de pagaie à contre vent, arrive le temps du pic-nic et de la pause où Patricia nous a rejoint pour un temps convivial. Et hop, c’est reparti pour faire le chemin dans l’autre sens, cette fois, le vent dans le dos, les kayaks avancent seuls … ou pas car notre duo Nadia Lucie aura fort à pagayer avec une fuite du fond du kayak. Non, non, elles ne risquent pas de couler, juste de devoir faire fonctionner un peu plus les bras. Nous croisâmes quelques autres pagayeurs et riverains de bords de rive sur notre retour, présentant un paysage sous un autre regard. Le samedi soir, nous voilà de retour chez notre hôte, satisfaite de notre journée et pour certaines les premiers coups de soleil de la saison, et une répartition aléatoire sur le corps ! non il n'y aura pas de photos. Patricia nous rejoint pour le repas du soir, suivi d’un ou deux tours de jeux de société et une bonne nuit de sommeil. Nous voilà déjà dimanche matin, le soleil déjà présent nous promet de nouveau une belle journée. Cette fois, ce sont les jambes qui vont travailler pour une randonnée cyclo tourisme jusqu’au musée Milcendeau (peintre vendéen, et oui on allie sport et culture) qui nous fera découvrir diverses petites routes et chemins de la Vendée. Voilà le musée qui se montre et son petit nid fleuri et paradisiaque mais …. mince, l’ouverture ne se fait que le 1er avril, nous sommes un we trop tôt. Qu’à cela ne tienne, ce petit contretemps ne nous empêcherait pas de profiter du lieu pour engloutir notre pic-nic, faire une pause, recharger les gourdes en eau et repartir de plus belle sur nos vélos. Direction retour par d’autres chemins qui nous font encore découvrir la diversité de cette belle région à travers, route bois et chemins. Après 54 km, nous voilà de retour chez notre hôte où une bonne collation nous attend avant que chacune ne replie ses bagages, plie et range vélo et kayaks pour se dire non pas au revoir mais à la prochaine quelque part dans l’Ouest. Un week end marqué par ce bien vivre ensemble, simple, et convivial qui aura fait travaillé jambes et bras mais aussi mis une pause copines et soleil dans notre quotidien. Merci Nadia pour ton accueil et la découverte des canaux du marais breton vendéen !

Evelyne

Nb participants: 
4 participants
Sur l'eau puis à vélo, sur les traces de Milcendeau...
×

Le jeu Lanvaux la chandelle
  • by
  • 28 fév 2022

Dimanche 20 février, le jour J est là ! C'est enfin mon baptême de rando VTT ! J'ai en plus l'avantage de jouer à domicile puisque le départ est organisé de chez moi, rien que çà ! La plaque floquée des Dérailleurs fraichement installée sur la monture, elle même scrupuleusement inspectée par la guide. Nous voilà parties pour 33 km de sentiers à travers les Landes de Lanvaux, terre de vélo en Morbihan. A peine entamé notre périple et déjà arrosées, me voilà détrempée dès le 2ème km. Pas découragée pour autant, j'ai bon espoir de sécher en roulant ! C'etait sans compter sur l'épaisseur de boue rencontrée sitot après... au detour du 1er sentier, qui me vaut une chute sur le flanc gauche,,
bon, deuxième rando, deuxième gadin ! Je vais essayer de faire mentir l'expression j'amais deux sans trois . Merci Agnès, pour le surnom vite gagné de .. “la tombeuse”...
le reste du parcours se déroulera sans autre embuche avec une première halte sur le très beau site de la Chapelle Notre Dame de Burgo, bâtie au début du XVI siècle (ça c'était pour la minute historique !). la découverte est une jolie surprise, la ruine magnifique.
Nous renfourchons nos montures, la boue est toujours là, les VTTistes aussi ! Un ancien sourira à notre passage d'un “les chemins sont gras, hein ?!” nous confirmons : “aussi gras qu'un kouign-amann !” mais c'est ça qui est bon.
Les jambres tirent autant que les zigomatiques quand la boucle touche à sa fin. Un dernier arrêt sur le site mégalithique de Larcuste avant de cloturer la parcours par un passage à gué tenté par Lucie ou du portage pour moi et Agnès.
Mon graal du jour : des vêtements secs !
Quand au lendemain de ma rando, il confirme mon prochain investissement : un cuissard ! Un peu dur de renfourcher le vélo pour le boulot.. je chantonne.. “elle faisait du vélo débout, c'est peut etre un détail pour vous, mais aux fesses elle a mal beaucoup !!”

- Cécile -

Nb participants: 
3 participants
Aux portes des Landes de Lanvaux
×

Des boucles et des bouclettes
  • by
  • 30 Jan 2022

Tout le monde est à l'heure pour le rendez-vous.. des gars de GLS qui voulaient nous accompagnés sont malheureusement covidé et cas contact et donc ne seront pas de la party cette fois-ci, mais ce n'est que partie remise !

Nous voilà donc parties pour les boucles et bouclettes d'Agnes, le long des rivières nantaises : Erdre, Gevres, Cens.. on a monté, descendu sur des monotraces quasiment tout le parcours : des feuilles, des racines, des arbres, des vieux arbres, des rochers, un ancien moulin (celui auprès duquel on a déjà dansé lors de la Maxiverte pour ceux qui s'en souvienne !) , un beau château voilà tout ce qu'on a rencontré... et puis arriva la galette bien méritée !!
info vérifiée : une galette pour 6, eh bien à 3 ça se mange très bien !! surtout quand elle est aussi bonne :-) (merci Gwen pour la super bonne adresse) accompagnée d'un petit cidre.. tout ça pour avoir une reine : Gwen !!
On a donc deux reines à l'Ouest Glad et Gwen :-) Anne peut etre rassurée... la relève est dignement assurée !

Nb participants: 
3 participants
rando galette à Nantes (44)
×
Cyclistes, maison et chèvre

La reine, la chèvre blanche, le mouton noir et le petit âne gris
  • by
  • 28 Jan 2022

Dimanche au chant du coq nous voici à Quily (56) avec Gwladys qui a eu l'idée de cette randonnée organisée dans son fief. Pour une fois j'ai réussi à arriver avant 9h : je découvre qu'à cette heure-là c'est la queue pour s'inscrire, et qu'ensuite on se fait tout le temps doubler. Heureusement Gwladys a pris les devants, et même si doubler n'est pas évident sur un parcours plein de monotraces, ça lui permet de dire bonjour à plein de connaissances.
Monotraces qui commencent d'ailleurs dès le départ, en descente en sous-bois : si tu ne te réveilles pas au plus tard au 1er coup de pédale, tu peux te rendormir dans les bras d'un arbre.
Heureusement le froid nous avait à peu près mises en forme, et on a bien profité du terrain varié et joueur, plutôt sec (ça change des reconnaissances de l'hiver dernier dans les Monts d'Arrée) et sans trop de dénivelé, et du parcours très sympa : sous-bois, château de campagne, canal de Nantes à Brest avec une écluse semi-automatique, prés, vieilles maisons, parfois celles-ci dans ceux-là avec des occupants des premiers qui se perchent dans les fenêtres des deuxièmes.
Après 23 km et 2h, mais toujours par 4°C, on renonce aux 15 km supplémentaires (peu avant de découvrir qu'on était quasiment aux 28 et qu'en fait on aurait pu tenir jusqu'au bout, tant pis). C'est de toute façon l'heure du sandwich et de la boisson hélas froide réglementaires, suivis du partage tant attendu de la galette. Gwladys réussit l'exploit de trouver la fève en coupant 2 parts sur les 8 ou 10 possibles : vive la reine !
Et merci à elle d'avoir proposé cette sortie. On a vu sur internet que 3 autres seront organisées dans le secteur d'ici 2 mois : n'hésitez pas !
Enfin, je remercie le coq d'avoir chanté une 2e fois, sans quoi je serais peut-être encore en train d'errer dans le village à la recherche de ma voiture.

Nb participants: 
2 participants
Rando Galette à Quily (56)
×

Les feux follettes !
  • by
  • 24 déc 2021

La soirée scintillante des dérailleurs ouest a eu lieu le 18 décembre 2021. Entre chien et loup, le Soir du départ, Des lucioles à vtt partent à la recherche des Étoiles scintillantes. Une voiture balai part des brouzils avec d’autres dérailleurs, sur les Routes bitumées. Après 20 kilomètres de vtt, traversant la forêt de graslas Illuminée par la Lune presque pleine et ronde, Les braséros, vin chaud, fouées et spectacles nous accueillent. Emmitouflés, nous cherchons les indices de la légende des étoiles. Un son de cloches et puis, le feu d’artifice lance des couleurs scintillantes dans le ciel, des étoiles filantes, une féerie éphémère. le retour se fait rapidement par la route 7 kilomètres, parce que la Raclette vendéenne nous attend, au coin du feu.

notez le, la rando Scintillante reviendra en 2022.

un mot est caché s'est glissé ce compte-rendu, l'as tu trouvé ??

-patricia-

Nb participants: 
7 participants
Rando scintillante
×

les Dérailleurs dans l'Ouest


contact & info

antenne
Carine, Nadia et Lucie
Nantes
contact
Lucie
St Gilles Croix de Vie
contact
Christian
Lorient
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo LGBT (lesbien, gay, bi, trans) et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux), à Toulouse, et en Rhône - Alpes(Lyon, Grenoble).