×
×

Paris & Ile-de-France

Flash info

Oyé ! Oyé ! Fin de toutes les restrictions liées à la pratique du vélo. Profitez en bien !

Avec l’antenne de Paris Ile-de-France, chaque dimanche, c’est au moins une randonnée proposée dans des lieux connus ou moins connus :
Fontainebleau, Vallée de Chevreuse, Forêt de Dourdan, Forêt de Compiègne, ...mais aussi Vallée de Juine, Parc Régional du Vexin, Vallée de l’Oise ...

Sorties VTT ou vélo de route, des niveaux différents, il y a forcément la ou les sorties qui vous permettront de pratiquer votre activité favorite.

Pour les mordus, il y a aussi les week-end et les séjours sans compter le programme des autres antennes qui bien sûr est aussi ouvert aux Franciliens!

Les nouveaux peuvent participer à 3 randos avant d’adhérer et participer en plus aux 2 « randos découverte VTT » et/ou aux 2 « randos découverte » vélo de route de l’année.

Il y a beaucoup de sorties et forcément celle qui vous correspond. Si vous avez un doute sur votre niveau, appelez le guide, son téléphone est sur la fiche de la rando, cela évitera de se gâcher la sortie !

Une rando c’est en général une sortie sur la journée, on part en train ou en RER ou on se donne rendez-vous sur place. Le respect des horaires est primordial !

Il faut s’inscrire aux randos, cela permet au guide de s’organiser et de vous contacter en cas d’annulation ou de modification de la sortie, l’inscription se fait directement sur le site, sur le lien de la rando.

×

A Paris, il y a deux responsables d’antenne (Lolo & Franck), mais surtout des bénévoles qui s’occupent des événements : les triathlons, le contact salons… et tous les gentils guides qui organisent les randos et/ou les restos…

On roule en ville, en forêt et sur la route, sous le soleil, la pluie (parfois) et la neige, on marie cocottes et pignons avec un grand appétit !

Pour cette année 2015, nous avons simplement envie que l'antenne continue à vivre aussi bien que sous la responsabilité de Fréddo et Sophie, comme avec Phiphi avant eux.

LE VTT
Actuellement il y a minimum une rando 1, 2 ou 3 pignons tous les dimanches. Devant le nombre d’adhérents grandissants nous allons essayer de mettre plus de randos 1 pignon en doublon avec les randos de niveaux plus élevés. Même si cela ne peut se faire que grâce à l’engagement de nouveaux guides. Dans le même temps, nous continuons notre participation à des randos organisées par d’autres clubs (L’Hivernale de Larchant, Garoutade, Jean Racine, 24h de Cergy…) afin de découvrir de nouveaux chemins, rencontrer d’autres pratiquants et aussi pour affirmer notre visibilité.

LA ROUTE
La section route attire de plus en plus de monde, anciens et/ou nouveaux membres. L’objectif est de mettre de plus en plus de randos route au calendrier mais là aussi nous manquons encore de guides. Sur cette pratique nous participons aussi à des événements organisés par d’autres clubs tels que la Versailles-Chambord, la Levallois-Honfleur...

LE TRIATHLON
Un pôle triathlon est organisé avec les FrontRunners et Athlétique Cœur de Fond. Les Dérailleurs sous la houlette de Nicolas prendront en charge les entraînements vélo. Ceux-ci se feront soit par du speed à Vincennes ou Auteuil et aussi la multiplication des randos route…

Vous l’avez compris, notre but est que tout le monde puisse trouver son bonheur sur un vélo de bitume ou de gadoue, d'encourager les unes et les autres à rouler chacun à son niveau, de motiver un max de filles à se joindre à nous, d'encourager les Dérailleurs à devenir acteurs de l'antenne (guide, sorties culturelles, resto, militantisme LGBT, sexe, picole et rock & roll…).
 
Pour ça, on t'invite à venir t'impliquer avec nous dans tout plein de nouvelles aventures, autant pour de toutes petites tâches (cuisiner, photographier, chanter, parader…) qu'à de grands projets (Gérévé, TIP, Gay-games, séjours d'été…). On t'invite à être actif et enragé dans toutes ces choses où nous ne sommes pas tous les deux les plus aptes à connaître les envies des unes et des uns. On t'invite à venir proposer tes meilleures solutions.

A très vite sur les routes ou les chemins VTT !

Lolo & Franck
paris@derailleurs.org

×

 

dernières sorties Paris Île de France

Les bourses de l'Oursonne
  • by
  • 30 juin 2021

Initialement proposée le 6 juin mais reportée à cause de la seconde dose vaccinale anti-covid, cette rando cyclo trouva sa place parfaitement le lendemain d’une belle pride originale pour ces retrouvailles 2021. Au rendez-vous matinal, gare de l’Est Flo et Mycka ont eu le plaisir de découvrir les chemins de halage le long du Canal l’Ourcq en amont de Isles les Meldeuses où se situe l’une des usines élévatoires des eaux qui approvisionnent Paris en eaux puisées dans la Marne et acheminées par le Canal de l’Ourcq. A la sortie du train, peu fréquenté par les cyclotouristes en ce dimanche à la météo « tristoune », nous dûmes nous équiper de nos poncho et autres vêtements anti-pluie pour attaquer cette balade qui s’annonçait humide. Et effectivement, pratiquement toute la matinée, nous dûmes nous accoutumer à cette pluie fine mais caressante pour nos épidermes...vu la température clémente et la faible fréquentation des chemins empruntés, nous aurions effectivement pu opter pour une tenue «show me under a natural shower » mais sommes juste restés adeptes du strip-tease de circonstance : là un tee-shirt à préserver pour la fin de journée, ici une seconde couche à virer ou encore un torse bien poilu à protéger d’une humidité pénétrante. Bref, les haltes se succédaient au grès des envies vestimentaires et des soulagements de vessie. Et c’est vrai que les pauses thé/biscuits (Merci Mycka) étaient parfaitement adaptées à un décor si verdoyant et humide que nous nous serions crus, perdus dans une campagne anglaise. Si on rajoute à cela, les quelques vieilles pierres rencontrées tel le Donjon du Houssoy, le Château de Gesvres le Duc ou encore la Commanderie de Montigny-l’Allier, nous aurions bien fini par croire à quelques batailles médiévales. Mais passés le bourg de Mareuil sur l’Ourcq, nous quittâmes le canal et son chemin de halage (à noter interdit aux vélos par la Ville de Paris, verbalisation potentielle...) pour emprunter une ancienne voie ferrée reconvertie en 2017 en une voie verte parfaitement bitumée et agrémentée de panneaux indicatifs sur le passé de la vallée de la Grivette (https://af3v.org/les-voies-vertes/voies/525-voie-verte-du-pays-de-valois/)...ainsi nous apprenions que le cresson y poussait autrefois à foison tout à côté du prieuré de Collinance. Nous avions fait le bon choix pour notre pause Pic-Nic, au départ de ce havre de verdure reposant car sans aucun bruit urbain, où nous avalâmes avec plaisir nos victuailles avec délectation et pratiquement partagées avec une grenouille miniature qui raffolait plutôt des larges feuilles d’herbacées qui l’abritait de nos pas bienveillants.
Passés le bourg d’Antilly, nous remontions vers la forêt domaniale de Retz pour aller découvrir le Relais Nature du Fournet, une maison forestière du XVIIème entretenue par une association de bénévoles, certes pouvant accueillir des groupes mais à priori uniquement alimentée en eaux par un puits médiéval...aux dires de la responsable associative présente sur les lieux ce jour-là.
De là il ne nous restait plus qu’une dizaine de kilomètres à parcourir pour atteindre Villers-Cotterêts, en passant par Boursonne, surnommé « les bourses de l’Oursonne », en raison d’une rime qui s’impose ! Arrivés à Villers-Cotterêts, nous avions quitté l’Ile de France mais contents de reprendre notre train pour Paris gare du Nord, bien lessivés et munis d’un guide topo Chamina (made in Auvergne) gracieusement offert par l’Office de Tourisme pour nous faire découvrir l’Aisne à vélo. Et c’est vrai qu’on pourrait y revenir puisque la rénovation du château de François 1er sera terminée en 2022 pour abriter un « laboratoire de la francophonie » : et je me demande si on pourra y lire des trucs du style « je suis une transmeuf de 29ans soft fem mais riot de type anarco sauce coco, anarchiste relationnelle, lesbienne politique. Je cherche à zbeuler en événementiel en toute sororité. Vous pouvez me contacter en mp, si le cœur vous en dit, à part les terf et les swerf, pas le time je perma bloque à vue»
J’avoue je n’ai pas tout compris...mais je n’ai plus 29 ans (dommage)

Nb participants: 
3 participants
Vas-Y-sur l'Ourcq
×

Les 7 mercenaires voient rouge !
  • by
  • 08 juin 2021

Pour ce dimanche ensoleillé, nous avons rejoué la rando VTT Jean Racine 2020, version rouge !
Un plaisir de redécouvrir notre zone de jeux en Chevreuse, mais avec des options et des sens inhabituels.
Un groupe de 7 Dérailleurs soudés dans toutes les montagnes russes proposées par les organisateurs de la JR. Que du bonheur !
Bienvenue à Fabien en tant que Dérailleurs VTT !

Nb participants: 
7 participants
On lâche les freins avec Franck
×
Nous!!

Les Braves de Soissons !
  • by
  • 30 mai 2021

Il faisait bon, le ciel était bleu...
Et ça, ça faisait longtemps...rouler au sec?? Eh oui, c'est possible, et même bronzer en roulant..qui l'eut cru ??!
Alors pour fêter l'été, soyons fous..
Cédric et Marlène se sont lancés dans un 140 km et qq 1300 m de D+. Cap à Soissons.. pourquoi Soissons, parce que .. incontournable patrimoine !!et Marlène n y était jamais allée ni même Cédric ! C'est pour dire..alors on l'a fait..un parcours dans un silence mystique?? Ça , avec la bande des deux lurons, fallait oublier le voeux de silence!!
Éblouis par les lumières des champs or et rouge, des villages à flanc de vallons, ils ont bu à la source de l'Ourcq pour finir dans un rallye touristique à Longpont, belle surprise médiévale...mais le tps filait, 30 bornes pour essayer d'arriver pas trop tard et profiter un peu d'Étienne qui nous avait proposé le goûter à l'arrivée à Soissons, rien que ça, les zami.es!! Alors go go go..on continue d'affronter ce maudit vent de face que l'on se coltine depuis Paris..mais il est chaud alors on ne lui en veut pas trop!! Ça y est la cathédrale de Soissons pointe son nez.ca
y est, on va boucler ces 140 bornes. Ayant un peu trop flâné en chemin, on fera juste un tit coucou à Étienne avt de repartir à la Capitale.

Nb participants: 
2 participants
Clo-Clo à Soissons
×

Petite ballade mi ensoleillée mi nuageuse
  • by
  • 26 mai 2021

Nous étions 7 la veille pour ne finir qu'à 5, comme le Club des 5. Un jour de chance pour le groupe qui n' a pas été perturbé par la pluie.
J'avais promis une belle ballade le long de l'eau, nous en avons sous les toutes formes : longs, courts, étangs, ruisseau, bassins...Nous avons vu des oiseaux, des chevaux, des canards, admiré les champs de pâquerettes et quelques coquelicots, savouré les cafés et chocolats offerts par Damien sur une terrasse de café, apprécié les douces montées de la forêt de la Minière et dégusté la boue laissée par la saison des pluies.
Une douce randonnée romantique pour un couple de vttiste.

Nb participants: 
5 participants
La rando des cours d'eau by Nathy
×
le chat sportif

LA féministe, le retour
  • by
  • 29 avr 2021

Participants : 6
Distance parcourue : 36KM
Dimanche 25 avril 2021
Temps : ensoleillé mais vent frisquet

Ce jour-là, à Paris, il faisait beau malgré une petite bise venue du nord qui nous contraint à garder longtemps nos goretex et autres textiles protecteurs. Donc même RDV et quasi-même participants pour boucler cette sortie proposée en février dernier et rester dans les clous des dernières consignes sanitaires relative au cercle des 10km. Au final, nous avons parcouru 36,75km exactement allant de plaques en plaques célébrant -ou pas- ces femmes illustres qui ont vécu à Paris. En plus, cette fois-ci, la sortie fut agrémentée par la visite de deux expos : la première, photographique, place de la Bastille exposant les clichés de l’arménien Antoine Agoudjian (https://agoudjian-bastille.photo), la seconde sculpturale du chat de Geluck sur les champs Élysées (https://lechat.com/wp-content/uploads/2019/08/CP-LE-CHAT-DEAMBULE.pdf). Nous n’étions pas seules en cette fin de matinée devant le gros minet que les minots adorent mais nous avons quand même pu nous faire tirer le portrait. Avant d’en arriver là, nous avions fait halte au 20 rue Paul Bert où résida Violette Leduc et son affamée (?) puis au 202 rue de Rivoli, devant l’hôtel Saint James & Albany, port d’attache de la magistrale Marguerite Yourcenar et son œuvre au noir et de « je crois qu’il faut presque toujours un coup de folie pour bâtir un destin ». Une fois le tour de l’Arc accompli pour saluer l’acte de bravoure de Monique Wittig et ses consœurs, nous repartîmes vers le parc Georges Brassens, en cours de rénovation mais pratique pour la pause pipi-pic-nic et c’est à ce stade que nous a rejoint notre cher président lesbien pour semble-t-il éliminer quelques traces éthyliques de son fameux «Rosé-roulettes » de la veille, l’heure étant au thé et home-made cake avant repartir vers LA découverte de la journée : l’adresse au 80, rue de Gergovie, du cabinet médical de la première médecin de ville, Madeleine Pelletier, une personnalité hors du commun et tellement avant-gardiste qu’elle finit par être internée à St-Anne. De là, nous allions parcourir quelques rues emblématiques du 14ème arrondissement : d’abord en nous rendant au 86 rue Daguerre où résida la talentueuse cinéaste Agnès Varda puis en nous dirigeant vers la villa Seurat où se concentre la richesse architecturale des ateliers d’artistes datant des années folles dont celle de la sculptrice Chana Orloff. En repartant vers la rue de la glacière, nous marquons un arrêt au 25 rue d’Alésia où vécut Françoise Sagan et quelques-unes de ses amantes, sûrement. Donc, direction le Panthéon via la rue de la Glacière au 24, précisément, adresse où vécurent Marie Curie et Pierre, dont la renommée internationale n’est plus à démontrer. Arrivées place du Panthéon, nous avions en tête, la résistante et ethnologue Germaine Tillion mais ce n’est pas la seule « panthéonisée » ... depuis 2015, ...aussi si vous cherchez un prénom célèbre...Sophie, Marie, Geneviève, Simone ou Germaine ?
Passés cette place emblématique, il ne nous restait plus qu’à nous rendre au 11 rue de la Bûcherie où Simone de Beauvoir rédigea le deuxième sexe et terminer notre balade au soleil, devant le 36 quai de Béthune face aux plaques de Marie Curie (bis) et René Cassin (prix Nobel de la Paix). Ah ! si j’oubliais, nous avons aussi rapidement - à l’ombre, c’était glacial- été tourné devant le 19 quai de Bourbon, l’atelier-prison de Camille Claudel qui fut internée durant plus de 30 ans en hôpital psychiatrique à la suite de sa rupture avec Rodin et puis au 3 quai des fleurs devant la plaque de Yvonne Netter, avocate et militante féministe qui fut à l’origine première de cette balade à thème.
Merci à toutes et tous d’être venues

Nb participants: 
6 participants
LA balade Féministe, le retour
×

En connaître un rayon
  • by
  • 21 avr 2021

Pour ce confinement 3.0, nous voici partis à la découverte du GR75, trace créé en 2017 pour la candidature olympique de Paris à la découverte les équipement sportifs et lieux insolites tout autour de Paris intramuros.

Au départ de la Porte d'Italie, nous formons 2 groupes de 6 Dérailleurs guidés respectivement par Franck et Laurent J.
Nous partîmes en direction du stade Charléty, la Cité U, le Parc A. Citroën, les serres et hippodrome d'Auteuil, où nous avons fait le pique-nique.
L'après-midi était plus roulante, avec le Parc M. Luther-King (Batignolles), la traversée de la dite "Forêt linéaire" vers La Villette et du jardin Serge Gainsbourg à Porte des Lilas.
Retour à la Porte d'Italie, 17h avec plein de curiosités assouvies.
Faute de liberté, il faut avoir de l'imagination dans un rayon de 10km !

Nb participants: 
12 participants
GR75, la rando olympique
×


contact & info

Paris Ile de France

Team 2021
Franck, Flo, Benoit et Pablo
0781767867
Paris

Soissons

Etienne
Soissons

Paris Triathlon

Nicolas
Paris Triathlon
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo LGBT (lesbien, gay, bi, trans) et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux), à Toulouse, et en Rhône - Alpes(Lyon, Grenoble).