×
×
un club lgbt Bienvenue chez les Dérailleurs

 club vtt et vélo route gay, lesbien et friendly

nos prochaines sorties

nos dernières sorties

On l'a faite, cette rando !
  • by
  • 10 nov 2019

Ben ils sont passés où, les Dérailleurs ? Aucun motivé à la sortie du train ! Qu'à cela ne tienne, avec mon fidèle Stéphane, nous sommes parti à l'assaut des chemins de la vallée de la Crise, entre Noyant et Chacrise, pour une rando qui serpente dans les sentes des jolis villages aux maisons en pierre calcaire, éclairant cet journée d'automne un peu grise.
Certes, il faisait 5°C et le terrain était boueux. Mais il n'est pas tombé une goutte ! Effectivement, c'était l'automne. Mais l'automne, ça a aussi du bon : de magnifiques chemins couverts de feuille mortes, et les splendides couleurs des arbres.
A l'arrivée, lavage des vélos dans le jardin et bon repas pris au chaud à la maison, de quoi se motiver à se confronter de nouveau à l'automne dès que possible !

Nb participants: 
2 participants
2 pignons d'automne à Soissons !
×

La Drôme en Automne (route et VTT)
  • by
  • 13 nov 2019

VTT dans la Drôme à la mi-novembre ? C’est un peu osé question temps… A cette saison, ce serait plutôt ambiance champignons et marrons chauds. Huit inscrits au total, plutôt pas mal. Allons bon, l’organisateur, qui pond ces lignes, aurait voulu torpiller le week-end qu’il n’y s’y serait pas mieux pris : envoi d’un message une semaine avant la rando pour prévenir que la météo était pourrie… et ça n’a pas loupé, les filles annoncent dans la foulée qu’elles préfèrent la couette et le genevois qu’il préfère l’eau du Lac (Léman, s’entend).

Finalement, on se retrouve, Lolo, Ricou, Marti et Nicolas tous les quatre à Bourdeaux. Bien sûr la météo quoiqu’un peu fraiche, avait tourné au beau entre temps, et les photographes ont pu s’en donner à cœur joie à jouer des lumières, et des nuances de couleurs et de teintes.

Premier jour, pour nous réchauffer, Marti nous propose un parcours du « Roc en Saoû », à travers la forêt du même nom. Paysages de rêves, et dérailleurs d’une extrême patience, car il leur en aura fallu à attendre Nico tous les 100 mètres. Un peu de gadoue, un petit passage avec échelle de corde et portage, mais que ne ferait-on pas pour suivre les stars ? Le rayon de soleil venu, arrêt sandwich obligatoire, ne serait-ce que pour envoyer la photo aux filles sans doute toujours sous la couette. Ou par-dessus. Copieux goûter à Saoû avant de rentrer au bercail et de commencer les apéros.

Sur le chemin du retour, Marti tombe sur un de ses potes. Et les potes de Marti ils font pas trop dans le style « un pignon, rando découverte ». Ivan, c’est son nom, je veux parler du pote à Marti, nous mitonne pour le lendemain à main levée (ou plutôt souris levée) sur open runner un parcours de rêve qu’on en a presque oublié le dénivelé – dénivelé franchement un peu « tonique » quand même comme il dit, Ivan. Des vues imprenables sur les vallons, la forêt de Saoû, les trois becs, et jusqu’aux monts du Diois que l’on admire depuis le col de la Chaudière. Arrêt photo pour les filles toujours, qui étaient passé par ce col quelques mois plus tôt. Descente interminable, mais ô combien ludique, petit parcours joueur en forêt, quelques marches au retour dans le vieux village, puis thé et goûter aux cannelés de Lolo.

En portant les bouteilles vides au recyclage, on se dit qu’il faudrait une cotation dérailleurs pour les apéros : une bouteille, deux bouteilles,… la barre, là aussi, était élevée ce week-end. Voilà, les cuisses en chauffent encore, les mollets n’en sont pas remis, les fesses toujours douloureuses (rien d’autre, hélas, que les outrages de la selle de vélo) mais que de plaisir !

Nb participants: 
4 participants
La Drôme en Automne (route et VTT)
×

Plein d'étoiles pour notre week-end royal
  • by
  • 10 nov 2019

Il y a eu des mets, des verres, du dancefloor, des paillettes, des plumes, un superbe spectacle des Plus Belles Girls, des dérailleurs, des sympathisants... enfin bref, le cocktail parfait pour des soirées réussis....

Nb participants: 
14 participants
Les Plus Belles Girls
×

Zig et Zag sont à vélo !
  • by
  • 27 oct 2019

Une petite randonnée dans le dédale des sentiers de la forêt de Buzet / Tarn à 30 minutes de Toulouse, pour garder les bonnes habitudes.
Terrain agréable, et sec malgré l'arrivée récente de l'automne.
Un petit détour pour ne pas perturber la nidification de certains oiseax dans le secteur.
Repas sur la colline du village de Montjoire qui domine toute la région.
Problème majeur : pas un bistrot ouvert dans le secteur (pfff....)
Et tous ces piétons qui se sont levés tôt ont ramassé tous les chamignons: pas de soupe, ni d'omelette donc !

Nb participants: 
4 participants
VTT niveau 1 en fôret de Buzet
×

Pilotage Très Fin !!!
  • by
  • 21 oct 2019

Connaissez-vous le « Bunny-Up » ? Non pas le Bugs Bunny du dessin animé préféré de votre enfance, encore que...on a beaucoup appris à décomposer les séquences pour finalement arriver à jouer la scène totale du « lapin qui bondit » ...à la manière donc de la fab. d’un dessin animé.
Ce weekend end là, les conditions météo étaient loin d’être au top mais les chefs op. (Bruno et Thibaut, animateurs de la FFVélo) n’ont pas fléchi devant tant d’adversité et ont su avec dextérité entrainer et motiver l’ensemble de l’équipe de tournage (20 acteur.trices issus de 4 clubs franciliens avec une palme pour les dérailleurs pour le nombre de participant.e.s) sur les différents lieux de tournage naturels offerts par le spot idéal qu’est la base de loisirs de Buthiers : des affleurements en grès (aussi dur que le granit ;-) nombreux et bien glissants, des singles joueurs offrant de beaux virages relevés, des « marches » ou « gap » naturels se prêtant parfaitement à l’enroulé ou aux sauts des crampons de caoutchouc...et une multiple de troncs d’arbres pour bien tenir la position statique et la recherche du point d’équilibre... à la manière d’une approche qui s’apparente à la sylvothérapie, soit un truc susceptible d’intriguer les passants...oui ceux au regard oblique chantés par Brassens. Bref, nous nous sommes gravement ressourcés par l’apprentissage de ces techniques de base du VTT pour nous (re)donner confiance dans le franchissement de tout type d’obstacles et dans l’exécution -en pédalé/freiné- de toute type de descentes garantissant le contrôle parfait de nos sensations...et oui car c’est après ce stage -et seulement après l’avoir fait- qu’on commence à faire des progrès et prendre du plaisir. Et pour l’ambiance, je ne vous dis pas l’ambiance des chambrées...juste un regain de jeunesse et ça booste 
Donc n’hésitez plus, inscrivez vous pour le prochain !

Nb participants: 
8 participants
Stage pilotage VTT: COMPLET !
×

Le Vercors, J'adore
  • by
  • 17 oct 2019

Tout avait commencé par une sortie route en Chartreuse, mais voilà Grenoble accueillait les perles parisiennes, alors il fallait doubler cette rando par un itinéraire VTT. Merci Sophie qui nous trouve le parcours idéal permettant deux départs, l'un à Claix pour Jean-Marc et sa bande (Lolo, Ricou, Jeannie, Line et Marti), et l'autre, un peu plus loin, à Seyssinet pour les autres.

A 9h30, les guides Sophie et Nicolas se retrouvent au RdV bientôt rejoints par Alain qui a eu la bonne idée d'inviter Konsta dont ce sera la première sortie Dérailleurs. On fulmine un peu, car évidemment les Claixois sont en retard ; ça cuve encore l'apéro de la veille...

Enfin, Konsta peut lancer le cri de ralliement "Le Vercors, J'adore" (c'est encore mieux avec le r roulé sur Verrrcorrrs et adorrre) et on se met en jambe sur une côte à plus de 20%. Un pignon à Grenoble, ça ne rigole pas. Passé l'échauffement, on monte tranquillou jusqu'au désert de Jean-Jacques Rousseau. Premier arrêt-portage du Quadrix de Jean-Marc pour cause de chemin un peu étroit.

On reprend et ça attaque sec à nouveau ; et là, le guide, novice, très novice, avait naïvement pensé lors de la reco que s'il pouvait porter son vélo sur 50 mètres, on pourrait en faire autant avec le Quadrix. Les plus hautes autorités en la matière (Lolo, Marti) jugent que ça ne passera pas... le reste de la troupe n’en prend pas moins les devants et grâce au pilotage expert de Line et Jeannie, et à la puissance de Konsta, demi de mêlée de Rugby à ses heures, ça passe. Beau joueur, Konsta pourtant en nage, nous épargne "le Vercors, j'aborre".

Arrêt pic-nic un peu plus loin dans un pré. Tradi Dérailleurs oblige, on savoure la sieste sous un soleil généreux, la vue sur Belledonne et la Chartreuse, et les premières couleurs d'automne. Ici, une paire de bras caresse un dos ; là, une tête s'appuie sur une épaule ; on la ferait bien durer encore un peu cette petite sieste.

On monte toujours sur les voies de l'ancien tramway du Vercors et arrivés au sommet, problème technique du Quadrix. Intervention de SOS Marti ; la réparation du frein tiendra pour la descente. En matière de Quadrix, on a vu pire !

Descente tranquille jusqu'à Claix chez Jean-Marc. Copieux goûter dans le jardin, tarte au citron, confiture de mangues... là aussi on ferait bien durer encore un peu. Allez c'est l'heure, Sophie ramène les non-claixois le long du Drac.

Nb participants: 
10 participants
Balconnet de Chartreuse et Collinet de Marcieu
×
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo lesbien, gay, bi, trans et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux...), à Toulouse, et à Lyon (Rhône - Alpes).