×
×
un club lgbt Bienvenue chez les Dérailleurs

 club vtt et vélo route gay, lesbien et friendly

Flash info

En cette rentrée, nos activités cyclistes sont de nouveau impactées par la propagation du COVID-19 sur le territoire français. Des mesures préfectorales sont prises localement en fonction des classements en zone d'alerte renforcée ou maximale (retour du groupe de 10 max à Paris, Lyon, Toulouse, Grenoble...) et il convient de s'y conformer.
Les inscriptions restent sur le site restent obligatoires afin de permettre aux guides de préparer les sorties dans les meilleures conditions.

nos prochaines sorties

nos dernières sorties

S-Express
  • by
  • 20 oct 2020

Belle journée pour une sortie endurante de 50 km : du soleil, des sentiers joueurs, des traces sèches ou sableuses, des descentes dynamiques, et des montées accueillantes mais traitres sur la longueur. Surtout cinq Dérailleurs : Benji, Laurent J , Josselin et Laurent (les locaux de l’étape) et FredH,. Et aussi une crevaison, parce que sinon ce ne serait pas une vraie rando. Nous avons pu apercevoir des chevreuils, de nombreux chevaux, et même des humains randonneurs libérés de leur masque, comme de leur voiture, et venus respirer les bois.
Nous nous sommes souvent laissés emporter par notre fougue, attirés par le moindre monotrace qui finalement nous emmène nulle part, dans les bois surplombants Chamarande. Nous avons su éviter la traversée de la N20, mais non sans prendre le sens interdit d’une sortie, ne le répète pas. Car par ailleurs nous nous sommes très bien conduits vis-à-vis des marcheur·euse·s, cavalier·e·s et autres cyclistes… sur un mode taquin tout de même.
Et tout d’un coup, sortant d’un bois blotti sur une butte, le paysage s’ouvre pour nous laisser apercevoir l’église de Saint-Sulpice-de-Favières. Nous remarquons la disproportion éclatante entre la taille du village d’une part, et la splendeur et les dimensions de l'église, d’autre part. J & L nous font remarquer l’originalité de l’architecture gothique inachevée. Plus loin, au bout d’un sentier grimpant et sinueux on découvre la petite église de Saint-Yon, et son cimetière attenant où Josselin nous invite, car ici repose, sous un mausolée à l’Antique, Maurice Morel (1885-1972), plus connu sous le nom de « Roi du bout dur » en référence au renfort de métal qu’il inventa pour les chaussures de sécurité qui fit sa fortune.
Nous avons pique-niqué à la Mare aux Garçons, au soleil, avec en dessert offert chocolat noir et biscuits citronnés. C’était le moment de nous remémorer nos séjours estivaux. Pas de pause sieste, le groupe semblant bien frais et vigoureux. Personne ne s’en est plaint ?
Pourquoi ? Parce que plus loin nous nous sommes jetés dans la forêt régionale d’Etréchy : plaisir maximum, nous y avons lâché les chevaux….au galop, sur les monotraces.
Pour le moins agréable de la journée, du côté de la Crotte aux Anes, il a fallu quand même se méfier des chasseur·se·s, entre deux décharges sauvages.
Les derniers lacets pour faire mumuze, et nous stoppons notre cavalcade vers 15h30. Aucun bar à l’arrivée sur Lardy pour nous accueillir, fermé. Une bise aux dourdannais et hop, dans le train.
Nous pourrions encore te raconter pleins d’autres anecdotes. Alors, n’oublie pas de venir la prochaine fois.

Nb participants: 
5 participants
J'entends la Renarde et la Juine couler...2e tentative
×

Une ânesse, une chèvre, trois poules et 6 cyclistes
  • by
  • 11 oct 2020

Une ânesse, une chèvre, trois poules et 6 cyclistes

sur le bord du Loing, notre pique-nique doux et ensoleillé fut enchanté par une drôle d'apparition. Un couple : elle, tirant une ânesse. Lui, retenant une chèvre. Elle, presque aussitôt emportée au loin par le fougueux animal. Lui, prenant le temps de se présenter tout en retenant sa bête vigoureuse. Avant de nous donner son âge, fier de ses 80 ans passés, il nous a dit que ce qu'il avait aimé dans la vie, ça avait été "boire et les femmes". Et Syvie d'ajouter : "Nous aussi !". Devant son auditoire amusé et séduit, il livre alors cette anecdote : "J'avais trois poules qui pondaient trois œufs. Un jour, elles ne pondaient plus que deux œufs. Il y en a une qui ne pondait plus, elle se prenait pour le coq et elle voulait monter les deux autres." Et nous de rire et lui de dire : "c'est dans la nature".
En plus de ce bestiaire, ce fut plus d'une cinquantaine de kilomètres à vélo, des cafés, des canelés, les Affolantes, une chaîne cassée, une réparation express par Flo, et le petit musée du vélo !
Merci Sylvie, merci les Dérailleurs pour cette journée de convivialité sportive et culturelle ! you rock !

Laurence

Nb participants: 
6 participants
Initiation au cyclo-tourisme avec Sylvie
×

On est fier.ère.s.x : faut vous y faire !
  • by
  • 10 oct 2020

Les gens ont répondu présents pour venir à la 1è Pride de La Roche sur Yon :-D
Si plus jeune, on m'avait dit qu'une Pride aurait lieu un jour à la Roche sur Yon, je ne l'aurais pas cru !! et oui, même en Vendée ça bouge !
ON EST LA et ON EST FIER.E.S !

pour voir plein d'images c'est par ici : https://www.mavillesolidaire.fr/actualite/post/38-solidarite/1244-la-roc...

Je suis fière d'avoir été présente à cet événement et d'avoir fait partie des 900 personnes présentes.
Merci au CLGBT 85 pour cette belle organisation !!
et on ne vous a pas dit mais il y a avait 2 vélos sono dans le cortège !!
on espère que de prochaines éditions seront organisées.

Nb participants: 
900 participants
1ère Pride de La Roche-sur Yon ! la date est calée
×

Demander nous l'Eure
  • by
  • 12 sep 2020

Au départ de l'Arc de Triomphe, nous voilà parti de mon matin à 7 en direction d'Evreux.
Belle rando où nous avons retrouvé Hugues et Jean-Charles pour faire un bon de route ensemble.
Bonne allure (moyenne 23), météo hésitante toute la journée avec un pique-nique dans un très beau parc rien que pour nous à Boissets.
Escale culturelle devant le château d'Anet puis descente de la valée de l'Eure.
Retour à St-Lazare par le transilien depuis Mantes-la-Jolie.

Nb participants: 
9 participants
Paris-Evreux
×
VTT devant croix bretonne

Au pays des zigouigouis en folie
  • by
  • 15 sep 2020

(Zigouigoui : monotrace tournant et retournant, plus ou moins long, en descente, sur le plat ou en montée et descente, aménagé le plus souvent en marge d’un chemin principal, quelquefois formant le seul chemin, quasi toujours fléché et balisé comme faisant partie du circuit officiel.)
0. Avez-vous la chance de pouvoir poser le vendredi en congé et rejoindre Carine, Lucie et Agnès au camping en fin de matinée ? allez au n° 40. Si vous n’arrivez que le vendredi soir, rendez-vous au 19.
1. C’est bien le début de la boucle ! Après quelques zigzags entre bruyères et pins au-dessus du centre équestre et en forêt, le groupe choisit de suivre une trace GPX fournie par Jipé pour une petite excursion hors balisage vers un zigouigoui alléchant. Hélas, le champ à traverser pour le rejoindre est fermé : les propriétaires passent justement faire des relevés pour reprendre la lutte pour la réouverture du vrai chemin, indûment clôturé il y a plus de 10 ans par un voisin. Si vous avez trouvé la sépulture mégalithique de Sigré, marquez un point de victoire. Le détour impose une belle petite côte : à l’issue d’un duel avec Lucie, Gwladys s’assure le maillot à pois pour la journée. Pour les taches de boue en revanche, égalité absolue entre les 6. Enchaînez sur le 4.
1,9. Félicitations pour votre contribution à la création de ce (long) zigouigoui à flanc de coteau sous les pins ! L’épais tapis d’épines et les racines vous font perdre 36 points d’endurance, mais vous arrivez en 29.
2. Si vous avez compté le nombre de ponts franchis tout au long du “circuit de l’Aff” (bois, pierre, fer… mais seulement 2 sur l’Aff, allez comprendre), bravo ! Allez au numéro correspondant. Si vous préférez, allez au chiffre correspondant au nombre de zigouigouis suivis. Si vous n’avez compté ni l’un ni l’autre, allez au numéro correspondant au nombre de km faits.
3. Si vous venez de 134, vous avez sauté les 3 quarts de l’étape, et en plus, il n’y a pas de marais sur la portion du circuit qu’on emprunte : retournez en 1. Si vous avez compté les moulins, vous gagnez un point de vie (le “briefing chiens” était inutile !) et vous vous arrêtez en 17.
4. Si vous connaissez le nom de la meilleure grimpeuse, rendez-vous en GR347. Sinon, passez par le 1.
5. Quelques minutes en voiture dimanche matin, après le ménage du “cottage”, pour rejoindre la partie nord du tour de La Gacilly, à Carentoir où nous arrivons pile poil pour la messe. Vous pouvez choisir d’y assister, mais pour notre part, nous nous sommes contentées d'essayer d’entrer dans les chapelles rencontrées sur le circuit, en 11.
6 ? Peut-être bien, mais personne n’a compté, donc vous devez repartir de 0.
7. 3 minuscules gouttes de pluie vous montrent que vous pourriez avoir tort, ou raison ? Sur 3 jours, on remercie la clémence du ciel breton et on se retrouve en 78.
8. Réveil, petit-déjeuner, préparation des pique-nique, des vélos et en route ! Si vous ne savez pas faire fonctionner un micro-onde, demandez à Carine. Mais avant de partir, vérifiez votre vélo en 42.
9. Nous sommes aussi ici pour nous cultiver :-). Cette année ce sont des photographes latino américains qui sont mis à l’honneur mais quelques images de réserves naturelles morbihannaises côtoient aussi la Patagonie. N’hésitez pas, comme l'ont dit les juillettistes, c’est beau et intéressant, et c’est jusque fin octobre !
11. Une seule chapelle ouverte, un seul manoir, un aperçu de château de loin… un peu mensonger ce titre de circuit. Heureusement qu’il y a les zigouigouis ! Pour l’option “cool” dans le bois de Quelneuc, c’est en 45, pour la technique, en 46.
17. Arrivées à bon port, la terrasse de "La brasserie de Lulu" nous tend ses fauteuils : Lucie aurait dissimulé une reconversion professionnelle ? si vous avez cru que oui, vous perdez un point de victoire, mais si vous aimez la bière, vous récupérez un point d'endurance. Si vous n’aimez ni la bière ni les chiens, tant pis. Combien de km aujourd’hui ?
19. Bienvenue au camping à Gwenola, Françoise et Gwladys ! Distribution des lits selon votre taille, mais il reste les choix fondamentaux : cidre ou bière, cacahuètes ou pistaches, saucisson ou carotte… Après cette bonne soirée, passez en 8.
20. On ne dira pas qui a pris une crêpe flambée, du jambon vendéen ou de l’andouille bretonne, de la crème citron maison ou une crêpe chocolat chocolat chaud sorbet au chocolat : ce qui se passe à La Gacilly reste à La Gacilly. Retournez voir des photos en 9, et allez vous coucher en 5.
22. Zigouigoui super sympa en descente, pont de bois et terre… et de l’autre côté, “boucle courte” ou “boucle longue” ? Plus assez de points d’endurance pour la 2e, la 1re qui monte et descend est suffisamment amusante jusqu’à notre arrivée en bord d’étang où nous retrouvons Gwénola avant de rejoindre Françoise en 34.
25. Si vous préférez suivre une trace sur GPS, allez au 2. Si vous préférez le guidage à l’ancienne avec carte et balisage, c’est le 2.
28. Perdu ! La boucle supplémentaire avec ses deux zigouigouis font monter le GPS de Lucie à 33 km (et 380 m D+).
29. “Cool” (34) ou “technique” (50) ? N'oubliez pas de fixer un point de rendez-vous pour ne pas se rater, sous peine de revenir sur vos pas…
33. Vous avez perdu un point d’endurance du mollet, mais vous arrivez tout de même au 19.
34. km et 480 D+. Vive le zigouigoui ! Il est temps de se doucher, se séparer, et pour celles qui ont le temps, terminer la visite de l’expo en 9. Plouf dans l’eau ? (85550).
37. Bilan de la 2e journée, avec 480 m de D+. Pour fêter ça, mangeons à la crêperie en 20. Choisissez de visiter une partie de l’expo, en passant par 9.
40. Avez-vous vérifié votre vélo avant de partir ? Si oui, allez en 41. Sinon, allez en 42.
41. Jetez un dé et mangez autant de palets bretons que le résultat pour augmenter vos points d’endurance, avant de démarrer le circuit dont le numéro est 25.
42. Réparez votre crevaison lente. Si vous êtes déjà passé par 19, rendez-vous en 134. Sinon, allez en 41.
45. Dans la montée de la Poupinaie face aux courbes de niveau, Lucie tente de reprendre le maillot à pois, alors qu’elle en a un vert sur le dos (Nolwenn, reviens, il y a du challenge !). À la Ville Quéno, cool (52) ou technique (55) ?
46. Un double trou de bombe avec tournant au milieu… pas facile. La plupart contournent pour arriver en 45.
50. Cinquante mètres après le croisement, option “boucle technique 1,4 km”. Comme elle est aussi récente et peu tassée que la précédente, tout le monde passe en 60.
52. Il est l’heure de chercher un endroit où manger, mais à la place on trouve une chouette boucle technique en montée et descente absente de la trace ! Pour les affamées, rendez-vous en 63.
55. Dommage, le sens de la boucle donné par la trace et le balisage ne semble pas le plus intéressant… Vous perdez 1 point de force à cause de la montée raide et arrivez en 52.
60. À peine 10 m plus haut, “boucle technique 350 m” : même pas peur ! En sortant du bois, on arrive à 350.
63. Et hop, deux chevreuils s’enfuient en bondissant devant nous : ça vaut mieux que des sangliers… Pique-nique ou sieste ou les deux ? Dénivelé ou vélocité ? Aristote (15) ou VTT (18) ? VTT (18) ou féminité (7) ? VTT et féminité (80) ?
65. Repartez pleine d’énergie ou encore à moitié endormie sur la voie romaine, choisissez de suivre Carine ou Lucie (qui ont pourtant téléchargé la trace sur le même site !?). Si vous pensez qu’en Bretagne il ne pleut que sur les c…, allez en 78. Si vous le dites, en 7.
78. “Boucle technique 1,9 km” (toute fraîche de 2020, elle n’existait pas lors de la reconnaissance en décembre) vous tente ? Foncez en 1,9 ! Sinon, passez à 29.
80. Pas mal ce slogan, surtout précédé d’un mâle rugissement d’effort en franchissant un talus, mais viendez les garçons (en 65), n’ayez pas peur !
134. Vous avez le choix entre les circuits des Chevreuils (1), des Marais (3), ou des Moulins (4). Si vous préférez voir bondir des chevreuils entre manoirs et châteaux, faites un saut dans le temps et allez en 63 (mais vous raterez un morceau de ce compte-rendu).
GR347. Pommes à glaner, moulins, grotte préparée pour la messe, fontaines, descentes, montées, terrain de pétanque bien entretenu par un propriétaire très accueillant voire légèrement bavard, ardoisière à zigouigoui… et même la maison de la tante de Gwénola : un parcours varié ! Rendez-vous au paragraphe correspondant au nombre de moulins croisés (pas seulement ceux vus).
350. Problème, le balisage s’éloigne de la trace : en fait, technique et cool ne vont se rejoindre qu’à l’arrivée, il faut prévenir Françoise. Gwénola se dévoue pour la rejoindre, rendez-vous est fixé au “point 40” de la carte (numéro 34 de cette liste). Les autres descendent en 22.
85550. Raté pour cette fois, il faudra s’inscrire à un prochain séjour Ouest :-) !

Nb participants: 
6 participants
VTT chez Yves Rocher / en Bretagne sud !
×

Singin' in the rain
  • by
  • 12 sep 2020

Les 5 averses (dont une de grêle) n'ont pas eu raison de notre courage ! Avec 53km et 900 D+ nous avons entendu la Renarde et la Juine couler... #piedsmouillés #goretex #joie #bonheur

Nb participants: 
2 participants
J'entends la Renarde et la Juine couler
×
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo LGBT (lesbien, gay, bi, trans) et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux), à Toulouse, et en Rhône - Alpes(Lyon, Grenoble).